Archive pour octobre, 2010

La Marche des Leaders – moments forts.

Avec un peu de recul sur l’événement, nous partageons ici quelques-uns des moments forts de  la Marche des Leaders.  Cette marche fut organisée par Michelle Alarie, Rémi Tremblay et Serge Marquis.  Le 13 septembre marquait le début de la marche à laquelle Rémi a convié tous les membres de ses groupes de réflexion du Québec de Esse Leadership.  

L’une d’entre nous nous a gentiment transmis un résumé des enseignements et des échanges que nous avons eus ensemble. Voici quelques notes nous permettant ainsi de partager cette expérience.  Elles ne se veulent d’aucune façon un résumé exhaustif, mais plutôt un partage de certains moments forts.
                                                          
Résumé d’une partie de la journée

1re halte : 
On se retrouve chez Rémi Tremblay.  Un refuge lui servant à la fois de bureau et d’appartement,  ultra chaleureux et accueillant, où il réussit à recevoir plus de cinquante participants. La marche débute et nous amène à notre deuxième arrêt.

2è halte : le College Morrin
Ancienne prison, cet établissement se retrouve près des anciens murs de Québec. Sa deuxième vocation en sera une d’éducation, lié à l’Église Presbytérienne et associé à McGill, il formera la population anglophone de Québec.  Le Collège fermera ses portes en 1902 et conservera une magnifique bibliothèque ouverte au public.
On s’y installe d’ailleurs pour débuter officiellement notre journée. Après un bref tour de table, Rémi demandera à Serge Marquis d’ouvrir la Marche des Leaders.

Pour ceux qui ne connaissent pas Dr. Serge Marquis, il est important que vous sachiez que c’est un érudit et qu’il aime teinter sa communication de références, d’images et d’anecdotes instructives et humoristiques.

Il débutera en nous lisant un texte sur « Le moine aux mains moites  Lire la suite

Commenter

World Business Forum 2010 5e partie

5 conseils de GRANDS leaders

A.G. Lafley était président et CEO de Procter & Gamble.  Sous son règne, les ventes ont doublé, les profits quadruplé et la valeur marchande de Procter & Gamble est passé à 100 milliards de dollars et ce, en se concentrant entre autres sur le consommateur et  l’innovation.

Il nous a raconté l’histoire de John Silage, un modeste commis de l’IRS (Internal Revenue Service : administration américaine chargée des impôts). John était tout simplement indigné depuis moult années de constater que plusieurs des noms des enfants à charge déclarés sur les formulaires d’impôts étaient des plus étranges. On y retrouvait en effet des noms d’animaux et même d’objets – comme «Fluffy» et« Chair». Fatigué d’avoir le sentiment de se faire léser, John a suggéré à son patron d’apporter une légère modification au formulaire.  Tout simplement demander le numéro d’assurance sociale des personnes à charge plutôt que de demander  leur nom.   Son patron trouva l’idée dérangeante car il fallait refaire tous les formulaires ! Pourquoi changer quelque chose qui fonctionne, après tout, personne ne s’était plaint ? Contre tout bon sens, il a fallu attendre plusieurs années et un autre patron avant que l’idée soit mise en application. Que s’est-il passé lorsque cette idée toute simple a finalement vu le jour ? Et bien, croyez-le ou non… ce sont  7 millions d’enfants qui ont disparu des États-Unis dans l’espace d’une nuit ! Lire la suite

Commenter

World Business Forum 2010 – 4e partie

5 conseils de GRANDS leaders

Ce qui est vraiment intéressant de partager avec vous, c’est que ça me permet de mieux assimiler les grands principes des 15 conférenciers du World Business Forum 2010. Vous savez combien on est souvent hyper motivé après avoir entendu un excellent conférencier. Cet exercice me permet de perdurer les bienfaits, de synthétiser ce qui m’importe, d’y réfléchir davantage et d’essayer de mettre en pratique.

Les deux conférenciers/auteurs dont je vous parle dans le présent article tentent de comprendre le comportement humain afin d’influencer. Une tendance qui reflète une profonde mutation. En effet, on est passé d’«imposer» à «influencer».  Un tente d’influencer les consommateurs et l’autre,  les employés pour une gestion du changement plus efficace.

Je me permets de citer mon ami Rémi Tremblay, qui croit que si  les équipes apprenaient à discerner pour faire émerger les solutions, il y aurait beaucoup moins de gestion de changement… Lire la suite

Commenter

World Business Forum 2010 – 3e partie

5 conseils de GRANDS leaders

Ça  y est !  J’ai brisé la glace, j’ai surmonté ma peur. D’abord, merci beaucoup pour vos bons commentaires, c’est quasiment épeurant ! J’ai l’impression que j’ai mis la barre pas mal haute… Ce n’est pas tous les jours que l’on prend le temps de découvrir ce qui est exceptionnel chez les gens.

Pourquoi un blog ? En premier lieu, comme nous sommes à développer une expertise en médias sociaux, il n’y a rien de mieux que de l’expérimenter nous-mêmes pour approfondir nos connaissances. Saviez-vous que nous sommes parmi les tops blogueurs  du World Business Forum 2010 et, au moment où j’écris cet article, le seul blogueur francophone.  Comment ? Tout simplement en intégrant le # ashtag à notre Twit.
http://us.hsmglobal.com/contenidos/wbfny-bloggershub.html Lire la suite

Commenter

World Business Forum 2010 – 2e partie

5 conseils de GRANDS leaders

Il me fait plaisir de partager avec vous ce que j’ai retenu de leur présentation.   Il est évident que le contenu livré par chacun des leaders est beaucoup plus riche que ce que je vous écris dans cet article, c’est pourquoi je vous encourage à approfondir leurs enseignements en suivant leur lien.   Par ailleurs, veuillez noter que les conseils ou citations ci-dessous sont écrits dans leur langue d’origine (anglais) par souci de ne pas interpréter la pensée des conférenciers.

Jim Collins, auteur du populaire livre Good to Great.
Le magazine Fortune le décrit comme l’un des plus influents penseurs en management. http://www.jimcollins.com/
1. Do not define what you do but what you stand for.
2. If you want to predict the future you create it.
3. The definition of mediocrity is chronic inconsistency.
4. Face brutal facts; think clear headed; fight nobly to your limits.
5. It’s not about how to succeed or how to survive, it’s about how you (your company) can be useful. Lire la suite

4 Commentaires »

World Business Forum 2010 – 1re partie

Ce que j’ai retenu

C’est gonflée à l’hélium que j’en ressors !  Le World Business Forum de New York cette année c’était pas moins d’une quinzaine de conférenciers chevronnés.  Parmi eux : Jim Collins, Jack Welch, Carlos Brito, Joseph Grenny, Al Gore… certains plus inspirants que d’autres ; en revanche, une chose est certaine, j’ai appris de chacun.

J’écrirai une série d’articles  sur les  conseils ou idées de chacun des 15 conférenciers qui m’ont le plus marquée .  Mais avant, j’aimerais vous raconter une histoire sur la rencontre la plus inspirante de mon séjour.

Ça se passe dans les toilettes, oui, les toilettes ! Lire la suite

26 Commentaires »